Soutien à la scolarité des filles

Bilan année scolaire 2022-2023

Le Projet de soutien à la scolarisation des filles dans la province de l’Oudalan est une initiative de l’Association pour le Développement Communautaire (ADECO) financé en partie par l’Association Echange et Tiers Monde (ETM) partenaire d’ADECO depuis plusieurs années.

Les objectifs spécifiques du projet sont :

  1. Contribuer à rehausser le taux des inscriptions et de maintien des filles à l’école.
  2. Réduire le taux de d’abandon des filles à l’école primaire et au secondaire.
  3. Soutenir la scolarisation .

Le Projet de scolarisation des filles a effectivement poursuivi ses actions au cours de l’année scolaire 2022-2023. Le projet a concerné une quarantaine de filles inscrites dans les établissements secondaires de la commune de Gorom Gorom, dans la province de l’Oudalan. Un nombre élevé de filles du secondaire sont dans des situations difficiles qui nécessitent un accompagnement. Le choix des filles s’est opéré en tenant compte de critères sociaux : l’origine sociale de la fille, critères de  vulnérabilité: orphelin ou famille pauvre et très nombreuse, enfant vivant avec un seul parent, travail et comportement de l’enfant à l’école etc…

Pour relever véritablement le niveau de scolarisation des filles, l'action mise sur le paiement des frais de scolarité, la distribution de kits et matériels scolaires (sacs, cahiers, stylos) et sur  l’encadrement pédagogique par des cours de soutien, de rattrapage et le suivi rapproché des élèves.

Malgré la situation sécuritaire difficile que connait le Burkina Faso et en particulier la province de l’Oudalan, marqué par des attaques terroristes, des enlèvements et assassinat de personnes, l’année scolaire 2022-2023 a été menée à son terme sans interruption des cours.

Résultat de l'année scolaire :  25 élèves passent en classe supérieure, 13 redoublent; 2 ont abandonné.

Ce projet de soutien à la scolarisation de la jeune fille est un projet pertinent malgré le contexte de violence terroriste que connait la région du Sahel depuis 2015. L’ADECO souhaite poursuivre cette action tant qu’il y aura des établissements scolaires ouverts et fonctionnels dans la ville de Gorom Gorom. Ils restent en effet les seuls ouverts dans la province et accueillent de nombreuses filles déplacées fuyant les exactions dans leurs villages et communes.  Maintenir notre aide est un signe de confiance , une lueur d'espoir d'une paix qui, un jour, devra revenir.

Témoignages des junes filles aidées année scolaire 2022-2023

témoignage jeune fille

Comme chaque année, une quarantaine de jeunes filles particulièrement méritantes et nécéssiteuses on t reçu des dotations pour accomplir leur scolarité  du collège jusqu'à la terminale.

Distribution de materiel scolaire

Messages de Talhata, directeur de l'école de Douman

Cp

Message du 3 janvier 2023

Bonne année 2023,présentement à Doumam et dans bon nombre des villes du Burkina nous sommes traumatisés par le froid.Il crée plus de problème aux personnes âgées.La situation sécuritaire dans nos contrées continue de faire des victimes malgré les actions musclées dans nos forces de défenses et de sécurité dans certaines localités du Burkina.Les cours cette année ont été repris cette année malgré la récurrence des attaques assassinés des bandits de grand chemin.Nous ne pouvons que remercier le bon Dieu pour cela.Cette année nous enregistrons un effectif de cinq cent deux élèves répartis en deux cent soixante quatorze garçons et deux cent vingt huit filles.On a parmi l'effectif des deplacés internes suite à l'insécurité et qui est de cinquante élèves soit quarante garçons et dix filles.

Je vous apprends que cette année on a pu démarrer les activités scolaires avec un effectif de 502 élèves répartis entre 274 garçons et 228 filles.Parmi les élèves on enregistre plus de soixante dix élèves deplacesypar suite de sécurité.Nous arrivons à travailler malgré la modicité de nos moyens et cette récurrence des attaques qui se se passent.On peut dire sans se tromper que des actions de grande envergure se mènent dans d'autres régions du Burkina permettant la réinstallation de certaines populations deplacés.Je vous remercie infiniment et bien de chose à la famille associative.

Messagedu  30 janvier 2023

Bonjour Président, j'espère que votre famille associative se porte bien. A l'école,nous arrivons bien que mal à perpétuer ces actions d'éducation des élèves malgré l récurrence des attaques.Vraiment le froid de cette année est vraiment déplorable.Toute la population vous adresse les salutations les plus amicales.Merci

Message du 15 mars 2023

Bonjour cher(e)s ami(e)s,comment vont vos différentes familles? Chez nous franchement nous avons été meurtris par les attaques récurrentes qui ont endeuillé beaucoup de familles.Le mercredi passé le hameau de culture de Doumam communément appelé Sirkanguey a été lourdement attaqué par les hommes armés avec un bilan macabre.On déplore la perte de six VDP dont quatre de Doumam,un de Korizena et un de Debére.On a eu deux civiles tués dont un homme et une femme enceinte,cinq blessés évacués au centre hospitalier de Dori,des greniers à mal incendiés,des animaux emportés.Côté ennemis,le drone armé a pu neutraliser beaucoup de terroristes ce jour 08/03/2023.
Je vous assure que la situation est déplorable et nous continuerons toujours de cultiver en nous cette résilience.Souvent quand nous apprenons une attaque ou un mouvement des terroristes dans la zone nous fermons nos classes mais quand il y'a l'accalmie nous reprenons nos activités.Je vous informe que ADECO nous a fait un don de huit(8) sacs de riz et de quatre bidons d'huile.Je tiens personnellement à remercier monsieur Ly Amadou pour ce geste salutaire.Que Dieu nous accompagne à réussir notre mission d'éduquer les enfants.Merci beaucoup.

 

 

Année scolaire 2021-2022- Bilan

Des résultats positifs

Malgré un contexte politique très tendu marqué par des attaques terroristes , il est remarquable que la tenue des cours ait été maintenue ainsi que l’activité de l’association partenaire sur place ADECO . Ainsi 44 filles ont pu être soutenues pour poursuivre leur études au niveau du Lycée provincial  et du Collège de GoromGorom . Il s’agit en priorité d’enfants orphelines de père ou de mère , en situation de vulnérabilité ou de dénuement, ou d’enfants déplacées.

Sur les 44 filles accompagnées :

  • 5 collégiennes ont obtenu leur BEPC
  • 33 passent en classe supérieure
  • 5 redoublent
  • 1 abandon de scolarité

L’association ETM a donc soutenu L’Association pour le Développement Communautaire ( ADECO)par une subvention de 2600 €, permettant le paiement des frais de scolarité, la distribution de matériel scolaire ainsi que l’encadrement pédagogique , cours de soutien et suivi rapproché des bénéficiaires.

Whatsapp image 2022 06 13 at 08 12 56

Aide à la scolarisation des filles 2020-2021

Notre action de soutien à la scolarisation des jeunes collégiennes se poursuit pour l'année 2020-2021.

Voici le message que nous avait transmis notre partenaire Amadou LY: "Bonjour a toutes et a tous.
La rentrée des classes est effective depuis le 1er octobre 2020, tout se passe bien pour le moment. Les cours ont debutes dans les etablissements secondaires qui accueillent les filles que vous soutenez.
Comme chaque rentrée, nous devons faire face au paiement des frais de scolarité et des fournitures scolaires dès le debut de l'année scolaire. Aussi, je viens par le present message relancer ETM pour voir les possibilités de continuer cette action en faveur des filles. Nous savons que vous vivez aussi des periodes dites de confinement dans votre pays en raison du COVID, nous espérons que toutes et tous passent cette periode difficile sans souci. Puisse Dieu, l'Univers vous apporter aussi le soutien nécessaire. Bien a vous"

Depuis ce message l'argent (montant identique à l'an dernier, 1600€) a été transféré.

"

Je souhaite faire un don pour favoriser la scolarité des jeunes filles (cliquez ici)

Scolarisation des jeunes filles de l'Oudalan

 

 

Aissatou hamadou n 1 3e ceg continium 3?   Notre association a soutenu financièrement la scolarisation d'une cinquantaine     de filles de la région de L'Oudalan au nord Sahel.

  Vous pouvez consulter le bilan de cette année scolaire qui  est allée à son terme mais   qui a été néanmoins troublée par les graves problèmes d'insécurité dans la région.

   En cliquant sur :

Bilan scolarisation 2018 2019Bilan scolarisation 2018 2019 (984.08 Ko)

  • Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire

Anti-spam